Achat en viager : comment calculer sa rente viagère ?

Vous souhaitiez effectuer un investissement immobilier ? Cela dit, il a été attesté que l’investissement en rente est un des plus intéressants dans l’immobilier. Si le calcul de celle-ci vous semble encore flou ou difficile, il existe quelques indications qui vous aideront afin d’avoir une idée plus claire sur le calcul rente.

Qu’est-ce que la rente viagère ?

La rente viagère est une somme d’argent fixe versée régulièrement à une personne jusqu’à ce qu’elle décède. Dans le domaine de l’immobilier, la rente est versée à l’issue d’un achat d’un bien immobilier en viager. Le versement peut se faire mensuellement ou trimestriellement selon ce qui a été convenu entre l’acquéreur et le vendeur.

A priori, ce type de rente est attribué à une personne âgée (qui vend son bien immobilier en viager) dont une grille permet de calculer la rente. La rente viagère peut aussi être versée à l’issue d’un placement comme le PEA, l’assurance-vie ou un plan d’épargne de retraite populaire. Aussi, elle peut être encaissée par une personne victime d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail.

Calculer en rente viagère : comment faire ?

Comment calculer la rente d’un viager occupé ?

La rente viagère se calcule par rapport à l’âge de la personne concernée, selon la valeur du bien ainsi que suivant le taux de revenu hors inflation.

À titre d’exemple, si le bénéficiaire de la rente est âgé de 80 ans dont le bien a une valeur estimée à 440 000 euros et que celui-ci souhaite obtenir un bouquet de 132 000 euros, le calcul rente sera effectué par rapport à ces indices dont la rente brute est de 4 %. Restera à déduire les frais de notaire.

En ce qui concerne le viager occupé, la rente mensuelle est calculée selon le coefficient diviseur, la décote sur le bien occupé et la rente annuelle. Le coefficient diviseur correspond au calcul de l’espérance de vie théorique et de l’âge du vendeur lequel s’élève à 8,33 pour les octogénaires selon les chiffres de l’Insee. La décote sur le bien occupé est un calcul effectué sur le loyer annuel libre qui est obtenu par la multiplication de 440 000 euros par 4 %, le manque à gagner pour l’acquéreur qui est le loyer annuel pendant 8 ans et le coefficient d’espérance de vie de 8,33. La valeur de celle-ci s’élève à 295 040 euros. La rente par année se calcule par la valeur résiduelle du bien et le coefficient diviseur qui est de 19 573 euros. La rente par mois est donc de 1 631 euros, soit 19 753 euros/12.

Comment calculer la rente d’un viager libre ?

La rente d’un viager libre se calcule selon le coefficient diviseur et le rendement annuel. Si le coefficient diviseur est de 8,33 pour une personne âgée de 80 ans, la rente annuelle correspond à la valeur de la somme qui reste à payer divisée par ce coefficient. La valeur du montant qui reste à payer est de 308 000 euros obtenue par la soustraction de la valeur du bien de 440 000 euros et du bouquet de 132 000 euros. Cela dit, la rente annuelle est donc 308 000 euros/8,33 dont 36 975 euros. La rente mensuelle sera de 3 081 euros, soit 36 975 euros/12.

Rente viagère : quels avantages ?

Tout d’abord, la rente viagère permet de bénéficier d’un rendement garanti à vie. En effet, lorsque vous souscrivez une rente viagère, vous bénéficiez d’un rendement fixe et connu à l’avance. Cela vous permet de mieux planifier votre budget et de savoir exactement combien vous percevrez chaque mois.

De plus, la rente viagère est un placement fiable et sécurisé. En effet, elle est garantie par des professionnels du secteur financier et vous permet donc de dormir sur vos deux oreilles !

En outre, la rente viagère présente des avantages fiscaux intéressants. En effet, les versements que vous recevez chaque mois sont exonérés d’impôt sur le revenu, ce qui peut représenter une économie considérable au fil des ans. De plus, la rente viagère est souvent exonérée de droits de succession, ce qui peut être très avantageux pour vos héritiers.

Sachez qu’elle peut être souscrite à tout âge. En effet, il n’y a pas d’âge minimum pour souscrire une rente viagère et vous pouvez donc en profiter même si vous êtes jeune !

Vous l’aurez compris, la rente viagère présente de nombreux avantages et peut être une solution intéressante pour se constituer un complément de revenus ou une pension de retraite.

Pour calculer sa rente viagère, il faut d'abord déterminer le montant de la somme à verser. Cela dépend du capital que vous avez et du taux d'intérêt. Ensuite, il faut appliquer un coefficient de correction en fonction de l'âge du bénéficiaire au moment où la rente viagère prend effet.

Il existe plusieurs manières de souscrire à une rente viagère. La première est de le faire auprès d'une banque ou d'une compagnie d'assurances. La seconde est de le faire directement auprès d'un établissement de crédit. La troisième consiste à investir dans des fonds communs de placement.

Pour en savoir plus

2 réflexions sur “Achat en viager : comment calculer sa rente viagère ?”

  1. Ping : Vendre un bien immobilier en viager : quels avantages ?

  2. Ping : Vendre un bien immobilier en viager : quels inconvénients ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *